SE FORMER AU MÉTIER D’ASCENSORISTE AVEC LA MENTION COMPLÉMENTAIRE

Technicien ascensoriste est un métier technique très complet. Il installe, contrôle, entretient et dépanne l’ensemble des solutions de mobilité verticale existantes dans le parc : ascenseur, monte-charge, escalier mécanique, trottoir roulant, siège monte-escalier, plateforme verticale … Ses terrains d’intervention sont multiples : immeubles d’habitation, bureaux, hôtels, hôpitaux, centres commerciaux, gares… avec des opérations sur l’ensemble des technologies des équipements concernés.

Exercer ce métier en mouvement implique une polyvalence de compétences – du technique au numérique -s’adaptant en permanence aux différentes étapes de la vie des appareils : installation, mise aux normes, réparation, relation client.

Les nouvelles technologies sont aujourd’hui omniprésentes et maniées par le technicien ascensoriste, qui est équipé, par exemple, de tablettes et smartphone.

Métier de terrain et de proximité, le technicien ascensoriste est en contact direct avec les besoins des utilisateurs. C’est une vraie fierté pour l’ensemble des collaborateurs d’être intégré au sein d’une profession de service.

La formation « Mention Complémentaire Technicien ascensoriste » permet d’acquérir l’ensemble de ces compétences. Accessible post-bac, cette formation en initiale d’un an se déroule entre septembre et juin avec 19 semaines au lycée et 16 semaines de stage obligatoires réparties en 3 périodes de formation.

De nombreux établissements proposent également cette formation sous forme d’apprentissage.

Pour y postuler, il suffit de se renseigner auprès des lycées concernés (cf liste ci-dessous **).

Pour l’année scolaire 2017/2018 par exemple, 16 lycées professionnels (5 en Ile-de-France, 11 en région) proposent cette formation avec plus de 200 places disponibles.

UN MÉTIER EN ÉVOLUTION AVEC DE VRAIS DÉBOUCHÉS

« La Fédération des Ascenseurs soutient la Mention Complémentaire ascensoriste, qui permet d’obtenir une formation et un diplôme de l’Education Nationale propres au métier de ses techniciens. Depuis mi-2017, elle confirme une reprise des perspectives d’embauche de jeunes dans la profession », s’enthousiasme Gilles Pierret, Directeur Délégué aux formations professionnelles et technologiques du Lycée Emile Zola à Hennebont (56)

Pour plus d'informations cliquer sur le lien ci-dessous du site La Fédération des Ascenseurs

http://www.ascenseurs.fr/actualites/ascensoriste-metier-monte/